Notre project principal

UNE MATERNITÉ POUR OUARÉGOU

MAIN DANS LA MAIN

POUR UN ACCOUCHEMENT EN TOUTE SÉCURITÉ

Le projet pour la création d’une maternité pour le village de Ouarégou est une initiative de l’association «Hand in Hand Burkina Faso» (la main dans la main – Burkina Faso). L’objectif de l’association est de collecter les fonds pour le financement de la construction et le fonctionnement de cette maternité et de prendre de mesures pour améliorer de façon soutenable les services de santé pour les femmes enceinte ou sur le point d’accoucher dans la région de Ouarégou. 

SERVICES DE SANTÉ AU BURKINA FASO

Le droit à la santé est un droit fondamental de citoyens au Burkina Faso. Dans les années passées le gouvernement Burkinabé a fait de grand effort pour améliorer le système de santé dans le pays. Malgré ces efforts, encore aujourd’hui il ya beaucoup de problèmes structuraux du pays qui affectent négativement le secteur de la santé, parmi lesquel on site: 

  • De faible nombre d’hôpitaux et d’établissements de santé par rapport aux dimensions du pays et à la population. En conséquence, les distances jusqu’au prochain hôpital sont très grandes, en particulier à la campagne. 
  • Une infrastructure déficiente, surtout le manque des voies et des moyens de transport. 
  • Déficiences dans les établissements de santé par rapport tant au personnel qu’aux médicaments et les possibilités de traitement et d’opération. Souvent on manque de tout. 

Ces problèmes, on les constate aussi dans la situation des services de santé dans la région de Ouarégou. 

LIEU DE RÉALISATION DU PROJET – OUARÉGOU

 Ouarégou est une commune qui compte 18.000 habitants et qui se trouve dans le département de Garango dans la province de Boulgou dans la région rurale Centre-Est du Burkina Faso. Ouarégou se trouve à peu près à 150 km de la capital du pays (Ouagadougou). Il n’y a qu’une route entre Ouagadougou et Tenkodogo et c’est la seule route qui passe par Ouarégou. 

 L’hôpital le plus proche se trouve a Tenkodogo, à peu près à 40 km de Ouarégou. On a besoin d’une heure en voiture pour y aller, puisque la seule route n’est pas asphaltée. Le trajet en voiture dure plus d’une heure sur la seule route non goudronnée. Dans de bonnes conditions de circulation, à la saison des pluies, la route est impraticable. Presque personne n’a une voiture.

À cela s’ajoute les principaux moyens de transport à la campagne et à Ouarégou sont la motocyclette et la bicyclette. Ceux-ci sont totalement inadaptés au transport de femmes malades et en travail. Ainsi, pour une grande partie de la population, l’hôpital le plus proche n’est pas accessible en cas d’urgence. D’ailleurs les habitants du village ne sont même pas conscients des risques que comporte un accouchement et ne cherchent pas d’hôpital. 

Es ist leider fast unmöglich valide Zahlen über die Situation von schwangeren Frauen, Geburten und Babys in Burkina Faso zu erhalten. Schwangere Frauen sind größtenteils nicht registriert und Vorsorgeuntersuchungen werden aufgrund der weiten Wege und der finanziellen Kosten nicht in Anspruch genommen. Im Jahre 2018 ist die Kindersterblichkeit in der Region Ouarégou nach Angaben der WHO immer noch sehr hoch. Von 1023 registrierten Schwangerschaften in Ouarégou werden nur rund 830 Babys lebend geboren.

Il est malheureusement presque impossible d’avoir de chiffres certains sur la situation des femmes, des naissances et des bébés au Burkina Faso. La plus part de femmes enceinte ne sont pas enregistrées et ne se soumettent pas a des examens préventifs à cause de la distance et de manque moyen financier. Selon l’OMS, en 2018 la mortalité infantile est toujours très hausse au Burkina Faso. De 1.023 grossesses à Ouarégou sont nés seulement 830 infants. 

Ayant connaissance de cette situation, l’association « Hand in Hand Burkina Faso » essaye de contribuer à l’amélioration de la santé des futures mères et des nouveau-nés. 

ZOBJECTIFS DU PROJET : « UNE MATERNITÉ POUR OUARÉGOU »

Le but principal du projet «Maternité pour Ouarégou» est: 

Amelioration de la couverture des services de santé pour la grossesse et l’accouchement dans la commune de Ouarégou et les villages voisin. 

À cet effet on se propose de créer une maternité à Ouarégou. Les fonds nécessaires seront réunis à travers l’association «Hand in Hand in Burkina Faso». Le gouvernement s’occupera le financement de la mise en fonctionnement et du personnel. On prévoit de subventionner le fonctionnement de la maternité par de dons de l’association, afin d’améliorer l’équipement et la formation du personnel et d’être en mesure d’offrir des services de santé gratuits ou économiquement accessibles. 

Autres objectifs du projet 

  • Fourniture de services de conseil sur la contraception, le planning familial et les options de prévention des naissances
  • Améliorer la sensibilisation du public aux risques de l’accouchement et aux options de prévention et augmenter le taux de fréquentation des contrôles prénataux.
  • Promouvoir l’entraide en matière de soins de santé dans la municipalité de Ouarégou.
  • Impliquer la population de Ouarégou dans les travaux de construction de la maternité afin de réduire les coûts et d’augmenter l’appréciation de la population
  • Fournir des services de santé financièrement abordables et partiellement gratuits
  • Réduction des taux de mortalité maternelle et infantile

Situation actuelle du projet (Juin 2020)

Les suivantes activités ont déjà été réalisées: 

Terrain pour la construction de la maternité 

La commune rurale de Ouarégou nous a donné un terrain comme contribution au projet. 

Recrutement de personnel de santé 

Nous avons fait d’efforts pour que le gouvernement Burkinabé nous cède deux sages-femmes et un infirmier au moment de l’achèvement de l’oeuvre. Le suivant serait d’augmenter le personnel et leur capacités. 

Élaboration du plan de construction 

Le plan pour la construction de la maternité a déjà été élaboré. La construction de l’hôpital coûtera environ 90 000 €. Dès que le financement est assuré par des dons, la construction peut commencer. Le service de maternité comprend les locaux suivants :

  1. Pharmacie
  2. Salle de Consultations
  3. Magasin
  4. Dortoir (pour 5-10 mères et leurs nouveau-nés)
  5. Salle d’Attente
  6. Salle de Garde
  7. Direction
  8. Terrasse
  9. Salle de Soins
  10. Salle d’Accouchement (pour les examens échographiques et plus tard aussi pour les opérations)
  11. Salle Commune
  12. Installations Sanitaires

Afin d’alimenter les locaux de la maternité en eau potable, la construction d’un puits est également prévue.

Financement obtenu pour la maternité (90 000 €)

  • 10% 10%