La chute du gouvernement burkinabé au début de cette année n’a pas vraiment accéléré la procédure de demande officielle. Il a donc fallu attendre fin août pour que notre terrain soit officiellement enregistré à notre nom. Ensuite, nous n’avons toujours pas pu commencer les travaux de construction à cause de la saison des pluies.

Mais le 2 décembre 2022, le puits a finalement été construit à Ouarégou, dans le quartier de Kouassagou.
Au final, le coût de la construction de la fontaine s’est élevé à 3125 €, 3049 € pour la fontaine et 76 € pour le panneau informant sur le travail de notre association.

Voici quelques détails sur la construction de Roukietou Bance :

La Recherche d’eau et le forage pour le puits

Comme il n’y a pas d’eau partout, on a d’abord cherché de l’eau. Cela a duré environ une heure et l’endroit a été marqué pour le forage. Après avoir transféré avec succès de l’argent d’Allemagne pour le puits, les machines pour le forage sont arrivées quelques jours plus tard.

Après que l’implantation s’est déroulée avec succès et que l’excavation a pu commencer, la machine a eu un problème et a dû être réparée. Une fois le forage commencé, tout s’est déroulé sans problème et des tiges métalliques ont été ajoutées au fur et à mesure que le trou s’approfondissait.

Le sable était différent à chaque niveau du sol : il était de différentes couleurs, du blanc au noir, et de différentes textures, du sec au très humide. Il a fallu environ trois heures pour que les travailleurs trouvent de l’eau, mais ils ont dû continuer à forer pendant environ deux heures, car il n’y avait pas encore assez d’eau.

Une fois que suffisamment d’eau est sortie du puits, il a fallu remonter toute l’eau sale jusqu’à ce qu’il ne reste plus que de l’eau propre et que le puits soit fermé le soir pour les travaux du lendemain.

Construction du mur du puits et de l’abreuvoir

Le jour suivant, ils apportèrent des briques pour construire le mur autour du puits, ce qui prit encore deux jours. Le premier jour, les travailleurs ne construisirent que le mur et le deuxième jour, ils fabriquèrent l’abreuvoir pour le bétail.

Finalement, nous avons eu un magnifique puits avec un point d’eau pour les gens et un abreuvoir pour les animaux, ainsi que le panneau « Hand in Hand Burkina Faso » pour informer sur notre travail.

Construction du mur pour le puits